communiqué de Stéphane Lhomme

Incendies : il faut immédiatement stopper le programme Linky

Le mensonge d'Etat sur les incendies causés par les Linky est en tout point comparable au scandale du sang contaminé: des décisions délibérément criminelles pour préserver des intérêts industriels et financiers.


Samedi 13 octobre, un énième grave incendie a été causé par un compteur Linky. La politique de déni permanent de l'industriel Enedis (filiale d'EDF) se heurte cette fois aux dires de la police qui était présente sur les lieux et met totalement en cause le compteur Linky.

INCENDIE LINKY

Un compteur Linky, installé il y a une quinzaine de jours dans un pavillon du Loiret, a explosé samedi, entraînant un incendie...



« C’est l’explosion du compteur qui a provoqué l’incendie », a assuré le commissariat de Chalette-sur-Loing (Loiret), où s’est produit l’accident samedi en fin d’après-midi.
L’incendie n’a pas fait de blessé mais il a fortement endommagé le pavillon



Article complémentaire à lire en cliquant sur ce lien

.

La vidéo qui dévoile la surveillance illégale par les compteurs communicants


ONZO¹, entreprise de big data


La vidéo qui suit a été retirée du site d'Onzo¹, car ces méthodes ont tout de suite alerté l'opinion publique.
Il ne vaut mieux pas trop exposer ces pratiques de surveillance illégale, en période de déploiement des compteurs communicants!


Tout ceci est réel. Il s'agit de surveillance à l'intérieur de VOTRE maison !

D'informations tirées de votre consommation d'énergie et de l'utilisation de vos appareils.
Ces informations sont traitées, disséquées, afin de connaitre vos habitudes, votre niveau de vie.... puis revendues à des entreprises commerciales. 


Enedis ne vient pas poser les compteurs Linky pour réduire votre facture : 
Enedis investit et capitalise sur votre vie privée!

                                     
( si vous voulez télécharger cette vidéo pour votre site, suivez le lien au bas de cette page)


Sur le site d'Onzo¹, cette vidéo a disparu, mais l'entreprise continue de révéler, de manière moins agressive, que ces compteurs sont bel et bien des espions et un investissement sur les données de la vie privée des "clients".

"Augmenter la valeur des compteurs communicants :

 Des milliards sont investis dans le monde entier pour déployer les compteurs intelligents, les services publics doivent trouver des moyens durables pour obtenir un retour sur cet investissement."



Il faut vraiment considérer la course aux données comme une ruée vers l'or!


Savoir que
ces données valent beaucoup plus que l’énergie que vendent les fournisseurs, et qu'ainsi, ils feront tout pour que vous leur en donniez l'accès, y compris, comme c'est le cas actuellement avec British Gas en Angleterre : fournir de l'électricité gratuite certains jours en échange de votre consentement à la pose du compteur et à l'accès à vos données ² (le temps bien sur de poser tous leurs compteurs...ensuite, les prix s'envoleront comme l'a annoncé Scottish Power) 

Que personne ne vienne encore nous parler de "transition énergétique"! Ils sont prêts à brader toutes nos ressources en énergie pour accéder à ces fameuses données!


Que la CNIL ne vienne plus promettre qu'elles seront respectées !
QUI protégera la vie privée des foyers auxquels on fera miroiter de l’énergie bon marché ou gratuite, et qui n'auront pas les moyens de protéger leur intimité ?



Extraits de politis (à lire ici) :

«Je pense que les données [obtenues par des compteurs intelligents] vont valoir beaucoup plus que les produits consommés pour générer les données.»
—Miles Keogh,directeur des subventions et de la recherche à la National Association of Regulatory Utility Commissioners

"Il serait juste de supposer que beaucoup, beaucoup de consommateurs donneraient un accès sans entrave à leurs données via un compteur intelligent aux fournisseurs qui leur donneraient de l'énergie gratuite." 

«Lorsque vous devenez une entreprise dont l’atout le plus précieux n’est pas le kilowattheure mais les données, cela change fondamentalement le type d’entreprise que vous êtes»

«Les données d'intervalle sont considérées comme des données personnellement identifiables, même si elles sont anonymisées», a déclaré un responsable d'un service public de la côte ouest qui a requis l'anonymat. "Nous ne pouvons tout simplement pas donner ce genre de chose."


¹ : la société ONZO se présente comme un leader mondial du big data.
Selon son site Web, cette société travaille avec plus de 100 services publics à l'échelle mondiale.

² British Gas offre l'électricité le week-end dans ces conditions  : "Pour obtenir ce tarif, vous devez accepter de gérer votre compte en ligne et vous aurez besoin de compteurs intelligents British Gas. Nous pouvons les installer gratuitement pour vous". (ce que British Gas ne dit pas, c'est que les prix seront calculés bientôt à 1/2 heure, et exploseront pendant les pics de consommation...)


video à télécharger ICI 

.

incendie Linky

Marseille : la pose d'un compteur Linky manque d'incendier un magasin

un article de LA PROVENCE à lire entièrement ici

Le prestataire mandaté par Enedis a inversé "phase" et "neutre" lors du branchement. Les propriétaires de l'alimentation du boulevard Gaston-Crémieux déplorent la perte de leur marchandise et de la totalité des appareils électriques






Plusieurs jours après les faits, Harold et Olivier n'en reviennent toujours pas. Les propriétaires du Makolet city, alimentation générale du boulevard Gaston-Crémieux (8e), se demandent encore comment, le 2 octobre au soir, l'électricien qui a installé un compteur Linky devant leur établissement a pu se tromper ainsi. "Il a inversé 'phase' et 'neutre'", décrit Yann, l'électricien des deux entrepreneurs. "Du coup, ça a envoyé du 400 V au lieu de 230 V...", poursuit le spécialiste, photo des branchements à l'appui.

Lorsque Harold est venu ouvrir son magasin le lendemain du fameux branchement, "ça sentait le cramé, le pourri, raconte-t-il. Par réflexe, je suis allé remettre le jus au compteur. Et là, j'ai vu des étincelles, la climatisation et le frigo ont pris feu. J'ai dû éteindre à l'extincteur !" Tous les appareils électriques ont succombé à la surcharge. De grandes banques de froid, la climatisation, les réfrigérateurs, congélateurs... "Au total, il y en a pour 100 000 €. Auxquels il faut ajouter toute la marchandise que l'on doit jeter. Ça fait mal au coeur, il y en a qui crèvent de faim...".

Bonne nouvelle à Villeneuve d'Ascq !


Linky : la transparence est une priorité!




Un maire de la métropole lilloise à l'écoute s'engage aux cotés de ses administrés !

Le 19 juin, la municipalité de 
Villeneuve d'Ascq avait mis à disposition du comité anti-linky, une salle où plus de 300 citoyens étaient venus assister à une réunion d'information sur le compteur communicant.

Le 18 septembre, à l'initiative du maire 
Gérard Caudron, une motion portant sur le déploiement des compteurs Linky a été adoptée à l'unanimité.

Afin de répondre aux fortes inquiétudes des habitants qui l'avaient interpellé, par mail, courrier, mais aussi lors de rencontres, de conseils de quartier ou d'échanges avec le comité anti-linky local, le maire de Villeneuve d'Ascq a souhaité traiter le problème dès le premier conseil municipal de la rentrée.

Nous y avons assisté (résumé) :  

bonne nouvelle à Lambersart


LAMBERSART 

La résidence de l'Hippodrome
obtient le soutien de son syndic




Voilà la preuve, s'il en fallait une, que c'est par la mobilisation citoyenne que les choses peuvent avancer.

A Lambersart, les habitants n'ont pas réussi à obtenir de leur municipalité une position de défense de leurs droits.


Devant le refus de dialogue de l'élue Mme Krieger (à qui nous renouvelons ici notre demande de rendez-vous) avec le collectif STOP LINKY, les habitants ont compris qu'il leur faudrait prendre eux-mêmes les choses en main, et se mobiliser pour lutter contre la pose forcée de ce capteur de données dont ils ne veulent pas.

Ce qu'ils feront de vos données

une entreprise d'analyse data révèle :
on pourra utiliser vos données de vie privée
pour vous vendre (entre autres)
... des abonnements de lessive!





On le sait  :  l'objectif des entreprises marchandes est de pénétrer dans le domaine privé, de violer l'intimité des "clients", pour tout savoir d'eux, afin de booster la consommation.

En bref : de s'installer (numériquement) 24h/24 à l’intérieur de votre maison, dernier endroit - ô combien stratégique -  où ils n'avaient pas encore réussi à venir légalement vous traquer.

Ce sera bientôt chose faite, partout, grâce aux objets connectés, aux capteurs intelligents et aux compteurs communicants ( imposés sous couvert de transition énergétique.)


Témoignage

Linky, un ancien installateur raconte : 
« On nous demandait de mentir au client »


Un article de Maud de Carpentier de Reporterre

Thierry est électricien. Il a posé des compteurs Linky pour un prestataire de service d’Enedis pendant un an. Entre formation sommaire, prime au rendement et contrôle strict des techniciens, il raconte à Reporterre les coulisses du déploiement du compteur communicant.




Cet électricien posait des compteurs Linky pour le compte d’un prestataire de service d’Enedis (ex-ERDF) dans la région d’Aix-en-Provence. Il n’a pas tenu plus d’un an.

Manque de formation des installateurs Linky, pression, prime 
ou sanctions au nombre de compteurs posés , mensonges aux clients et poses dangereuses (Il envoie un jour une photo d’une installation douteuse. « Je voulais leur montrer que c’était dangereux, mais j’avais toujours la même réponse : tu poses.)
Linky, l'envers du décor...



Un article de Maud de Carpentier de Reporterre